Qu’est-ce qui justifie la baisse de l’action  crédit agricole ?


Le Crédit Agricole a affiché une performance positive au cours du premier trimestre 2021, avec des indicateurs prometteurs pour les trimestres à venir. Cependant, malgré un pic de cours de l’action à 13,41 euros en mai, les choses se sont rapidement compliquées pour ce titre phare du CAC 40. Quelles sont les raisons de cette situation ?

Des perspectives économiques peu encourageantes 

Le Groupe Crédit Agricole, acteur majeur du secteur bancaire français et européen, comprend une banque de financement et d’investissement (BFI) comme l’un de ses piliers. Les données économiques nationales et internationales relevées sur anne-immobilier ont une incidence directe sur ses résultats.

 En 2021, le secteur bancaire est confronté à une année difficile, en particulier pour les banques d’investissement. Les coûts des travailleurs non rémunérés ont augmenté, obligeant les entreprises à réduire progressivement leurs effectifs. En 2020, les revenus combinés de 12 grandes banques d’investissement en Europe et aux États-Unis ont baissé. 

Elles ont atteint 188 milliards de dollars, soit une baisse de 25% par rapport à l’année précédente. Les effectifs du front-office dans le secteur bancaire ont déjà diminué de 5% sur le vieux continent. Cependant, le Groupe Crédit Agricole repose sur des bases solides, avec des résultats du premier trimestre en ligne avec ceux des leaders du secteur. 

Les chiffres réels sont même en légère augmentation par rapport aux prévisions. Le groupe a bénéficié de la réduction de la prime de risque et du succès des actions marketing de l’entreprise. Si le titre du Crédit Agricole sur le marché a baissé, d’autres facteurs sont entrés en jeu.

les représailles de Covid-19

La pandémie de Covid-19 continue d’avoir un impact sur l’action Crédit Agricole, malgré de brèves périodes d’optimisme. Les bénéfices de la banque verte ont fortement chuté au quatrième trimestre 2020, avec un total de 124 millions d’euros, soit une baisse de 92,6% par rapport au trimestre précédent.

Cependant, le Crédit Agricole reste la deuxième banque française en termes de capitalisation boursière, avec un cours de son action autour de 12,17 euros. La banque a réussi à maintenir ses bénéfices en 2020 et a même versé un dividende de 8% à ses actionnaires.

Les chiffres récents montrent également que le groupe a connu des difficultés au cours des derniers mois, avec une prime de risque de 2,6 milliards d’euros pour une augmentation de PNB de 1,7%. 

La baisse des titres CASA 

Le titre CASA du Crédit Agricole est confronté à des défis potentiels en 2021. Depuis le 17 mai, l’action de la banque a connu une baisse continue, passant de 13,34 euros à environ 12,20 euros où elle tente de se stabiliser. 

La tendance à la baisse semble se poursuivre, avec une baisse notable de 0,39% lors de la séance du 24 mai. Cependant, il est important de noter que les fondamentaux du titre CASA sont globalement sains et que la tendance actuelle doit être considérée comme une correction à court ou à moyen terme. La tendance fondamentale reste positive.

Pour résumer, L’action Crédit Agricole a connu une baisse continue depuis le 17 mai, passant de 13,34 euros à environ 12,20 euros. La tendance à la baisse semble se poursuivre, avec une baisse notable de 0,39% lors de la séance du 24 mai. Cependant, les fondamentaux du titre CASA sont globalement sains et la tendance actuelle est considérée comme une correction à court ou à moyen terme.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 2